Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 avril 2014 7 13 /04 /avril /2014 23:56

Bon ben puisque personne n'a laissé de réponse ni par mail ni par commentaire, le défi lancé (voir article précédent) prend fin.

Voici donc l'article contenu dans le fichier codé TEXTE1.COD:

--------------------------------------------------

Dernièrement a été révélé une "faille" dans les sites sécurisés (https) utilisant le logiciel OpenSSL. Cette faille daterait d'il y a deux ans et aurait été découverte la nuit du lundi 7 avril au mardi 8 avril 2014.

 

En fait, et au sû des révélations Snowden, on peut légitimement se dire que rien n'est définitivement caché sur le web. Car il faut savoir comment et par qui a été construit l'Internet. L'Internet d'avant son accès au grand public, de l'époque où il était à usage strictement universitaro-militaire et servait à faire coopérer universités américaines (secteurs recherches) et armées, a été conçu par de drôles de jeunes étudiants ou diplômés en informatique.

 

Des rescapés de '69, coutumiers du LSD, et rêvant avant tout d'une paix globale dans un village global. D'ailleurs on dit bien à propos du web qu'il s'agit d'un "village global" et non d'un "monde global" ou d'une "planète globale". Et qu'est-ce que ça induit? Dans un village tout le monde connaît tout le monde; il y est difficile de garder ses secrets. Et justement si on ne sait garder, si les Etats-Nations ne savent garder des secrets, comment pourraient-ils continuer à se faire la guerre? D'où le résultat espéré: la Paix Mondiale!

 

Ces geeks qui servaient ainsi l'Amérique par la construction d'un réseau informatique servaient en fait leurs rêves et se préparaient déjà à devenir les pirates de demain (d'aujourd'hui donc). C'est dans cette optique qu'ils programmèrent les protocoles du net.

 

Lorsque l'Internet devint un lieu accessible à tous, il fallu créer les protocoles de sécurisations. Les "vieux" de la génération LSD et Rock'n'Roll se joignirent aux nouveaux geeks de la génération Ecstasy et House. Mais le but commun: l'établissement d'une paix mondiale dans un monde devenu petit village, n'avait pas changé.

 

Pour les habitués de la littérature informatique, on sait et on a lu les récits des pionniers qui rigolent encore d'avoir introduits sciemment de multiples failles dans les réseaux du web. Et personne n'en est à l'abri; finalement tout dépend de la plus ou moins grande honnêteté du pirate qui tombe sur vos infos personnelles. S'il le fait dans une volonté destructrice (personnelle, politique, gouvernementale) ou par simple sport ou pour des intérêts tels que finalement bien peu de gens sont concernés même si ils savent avoir accès à leurs données.

 

Personnellement je m'étonne de la réaction de Julien Assange face aux révélations sur les pratiques de la NSA. Après tout n'est-ce pas le monde rêvé par les Anonymous? Ils se sont toujours déclarés être pour une forme de Cloud mondial, que tout ce que quelqu'un a sur son ordi soit consultable par tout un chacun dans le monde.

 

A la surveillance de chacun par tous je préfère personnellement la surveillance exercée par quelques uns dépendant d'élus de la Nation.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Town Ground anc. Igor Gorovitch
  • : Créations électroniques d'un dissident du numérique bien intégré. Musique style 90's et (un peu) programmation style années 1980 (80's). Les eighties au cœur.
  • Contact

Recherche