Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 mai 2013 4 30 /05 /mai /2013 00:09

Je m'attache dans ce slam hip-hop à un thème majeur de nos cités modernes: le romantisme versus le réalisme, ou quand le roman noir du réalisme rattrape les fleurs bleues du romantisme...

 

J'y dis que les filles préfèrent le cash au flash et le flash des photos-mag' au flash du coeur. Certes, plus loins je dis aussi qu'il y a certainement encore des filles romantiques et je fais une allusion directe à une phrase d'une chanson d'Indochine (groupe que j'adore quoiqu'en puisse laisser douter ce rap) qui demande "pourquoi on y croit plus comme ça?".

 

C'est simple: le romantisme c'est bon en début d'adolescence lorsqu'on t'apprend à l'école les Grands Poètes Français, sans qu'on te parle de leur face maudite et noire, mais après ça passe avec l'âge...

 

Mais bon, par exemple je suis certain que la fille-garçonne rencontrée au bar, voir article précédent, au vu de son style ne préfère pas le cash au flash et pas le flash photo-mag' au flash du coeur. Donc oui il y a encore des filles romantiques.

 

J'invente un mot dans ec slam-hip-hop-rap: "la romancité". Cela n'a rien à voir avec le romantisme. C'est une contraction de deux mots: "roman" et "cité". Je l'ai mis au féminin alors que selon les règles en vigueur dans la très classieuse Académie Française voudrait que je le mette au masculin disant ainsi "le romancité". Mais dans ma tête il se devait que dans ce cas précis le féminin prime sur le masculin: on en a beau être frustré ce sont quand même les femmes les muses des poètes aussi sombres et noirs soient-ils!

 

Bref je vous livre ma zizique, il suffit de cliquer sur le widget flash player ou sur le lien du titre en bas du widget qui n'est pas visible sur les appareils ne disposant pas du flash player (smartphones et autres tablettes gadgets à la mode)...

 

---------------------------------------------

 

Bon, n'étant pas vraiment satisfait de ma prose hip-hop, même s'il faut bien reconnaître qu'elle ne fait que témoigner d'au moins 90% de la réalité, j'ai décidé de me laisser attendrir par les 10% d'exceptions à ce que je dénonce et donc de ne laisser disponible qu'une version son (soundtrack) du titre:

 


Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Town Ground anc. Igor Gorovitch
  • : Créations électroniques d'un dissident du numérique bien intégré. Musique style 90's et (un peu) programmation style années 1980 (80's). Les eighties au cœur.
  • Contact

Recherche