Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 décembre 2018 4 27 /12 /décembre /2018 14:28

Spécialement pour tous ceux qui comme moi ne vont pas sortir en nightclub (boîte de nuit) et qui lors de ce réveillon seront seuls ou, pour les plus chanceux, entre potes chez eux à la maison, un mixe de NYE: New Year Eve (Event/Evening).

C'est Funk, c'est Funky, c'est parfois Groove, c'est Funky House Music!!!

Téléchargeable dès la journée du dimanche 30 Décembre 2018.

 

La Cover (couverture photo du mixe)

La Cover (couverture photo du mixe)

Partager cet article

Repost0
23 décembre 2018 7 23 /12 /décembre /2018 23:14

Alors, mon neveu de Bretagne, Galaad, m'a soufflé l'idée de réaliser une soundtrack Hip-Hop/Rap. Je dirais qu'en fait c'est impossible: si tu n'as pas les paroles tu ne sais de facto pas créer une piste son correspondante.

Mais c'est une très bonne idée pour un contest, une compétition, freestyle: que le meilleur trouve les paroles, les lyrics, à mettre dessus...

Voici donc au format Wave (44.1 KHz), parce que les fichiers wav sont plus faciles à placer dans un logiciel de création musicale, une soundtrack de Noël à entre 131.43 et 131.52 BPM.

 

Partager cet article

Repost0
22 décembre 2018 6 22 /12 /décembre /2018 03:30
Serge Gainbourg / Gainsbarre en Deep House mix version courte

   Alors, je veux bien, ce mixe n'est pas un nouveau, c'est un de 2016, mais comme je l'avais je crois retiré et que je pense qu'il est de très bonne qualité je le replace ici.

   «Love on the Mix» selon le dernier des 4 titres de Serge Gainbourg qui le composent: «Love on the Beat». Il s'agit de l'histoire graduée de la vie amoureuse de Serge Gainsbourg (Gainsbarre): le 1er titre quand il était dans sa période «de polygamie effrénée» comme il devait le dire lui-même dans une interview, puis les trois derniers, les «trois "B"», dans l'ordre chronologique Brigitte Bardot, Jane Birkin et Bambou.

   Titres mixés en mode Deep House sur des textes anglo-saxons correspondant ma foi assez bien avec les paroles en français. Sur le dernier titre le mot "Love" des deux pistes est très bien placé mais là ce sont les "doigts de Dieu", c'est à l'Ange de la House, Frankie, qu'on le doit et non à un éventuel génie dont je disposerais. C'est le genre de trucs que tu ne réussi qu'une fois dans ta vie.

   Bref le mixe:

Partager cet article

Repost0
30 novembre 2018 5 30 /11 /novembre /2018 02:13
Après deux mois, un set Jackin' Funky House

Enfin! Depuis le 24 Septembre 2018 que je n'avais plus mixé, deux mois durant lesquels j'étais plus occupé à écouter les mixes des autres (occupation très saine) qu'à travailler sur un projet musical propre (que ce soit track, titre, original ou mixe).

Et finalement je reviens avec un DJ-Set, un set donc même si travaillé et non un mixe.

Alors j'espère que vous apprécierez car moi il m'aura fallu environ trois heures rien que pour déterminer dans quel ordre placer les titres!

En téléchargement libre et gratuit dès ce lundi 3 décembre 2018. Pourquoi pas avant? Parce que personne, à part le patron de "The Session Worldwide Radio", ne le mérite! Mais il n'est pas prévu qu'il soit diffusé sur cette radio.

Voici donc mon mixe:

Suivi de mon habituelle demande de don; avec un compteur de dons indépendant (compteur Paypal):

La playlist, ne pas oublier la playlist!!!

Partager cet article

Repost0
30 novembre 2018 5 30 /11 /novembre /2018 02:13

Ajout définitif (je pense) du 30 Novembre 2018:

Mise à jour importante du 20 Septembre 2018 3h50 AM:

J'ai lu hier un article sur Wikipédia consacré à Afrika Bambaataa et à la Universal Zulu Nation (UZN ou Zulu Nation).

Dommage que je ne sois pas dans la Hip-Hop, bien que j'ai commis quatre mixes Funky House et que le Funk en fasse partie mais bon j'ai pas de bases et ce n'en est que 4. Mais big respect to the Zulu Nation.

Cette lecture m'a fait voir les choses autrement et bien que je n'abandonne pas les lames, j'abandonne mon couteau actuel qui pouvait tuer aussi bien volontairement qu'accidentellement.

Bref, voir la vidéo en lien placée sur Google Photos ici:

-----------------------------

Publié le 10/09/2018 à 12h10 (midi):

Et bien malgré ce que j'ai écris ce matin à 1h30, malgré que j'étais alors vraiment décidé à ne plus sortir en rue avec un couteau, je ne sais pas ce qui m'a pris.

En écoutant de la musique vers 5h00 du matin m'a soudain pris une envie terrible de manipuler ce couteau à cran d'arrêt. J'ai résisté pendant une demi-heure à une heure puis finalement l'ai pris et l'ai ouvert.

Vous savez, le léger choc de l'ouverture assistée et le "clac"? Ensuite passer les doigts sur le fil de la lame, sentir cet effilé...

Bref ce matin je suis sorti avec et ai renoncé à faire autrement que de m'y habituer.

Bref quand je parlait addiction je savais de quoi je parlais. Comme déjà écrit, on a étudié toutes les formes d'addictions sauf celles aux armes!

N'achetez jamais un couteau!

Publié le 10/09/2018 à 01h42 AM:

Comme je l'écrivais dans la présentation du mixe "The Holy House #30" (article précédent) j'avais acquis un couteau à cran d'arrêt et c'est exactement cela qui m'avait empêché de mixer plus tôt. J'aimerais revenir sur cette mauvaise expérience avec ce couteau.

Mais d'abord pourquoi achèterions-nous des couteaux? Si on n'a pas de caisse de son magasin à transporter ou d'autres choses précieuses (pour ce qui est légal) ou, pour ce qui est illégal, un business à défendre genre deal de drogues, d'objets de recel, de faux, de copies pirates, bref si on a pas ça alors ça ne sert à rien d'acheter un couteau et encore moins à cran d'arrêt et ouverture automatique ou assistée surtout si on n'est pas un dur mais comme moi un "mou".

De plus il y a un phénomène d'addiction qui se crée. Car mécaniquement parlant il s'agit d'un bel objet. Alors on prend l'habitude de le manipuler (ce qui n'est peut-être pas encore trop grave) et surtout le prendre avec soi lorsqu'on sort en rue devient presque un acte chargé d'affectif: on aime son couteau et on se sent mieux avec.

Ridicule: si tu dois te faire casser la gueule, même malgré ton couteau ça arrivera! Et en plus ce que tu pensais avoir acheté pour te défendre uniquement, et bien tu finiras par l'utiliser pour attaquer sans raison sinon quelques futilités du genre paroles moqueuses et autres.

En plus si tu es dans la musique, en écoutes et en aimes en jouer même comme amateur, c'est totalement contraire à l'esprit constructif qui règne dans les styles de musiques que tu approches certainement si tu lis ce blog: House, Reggae, Hip-Hop.

En effet, c'est totalement contraire aux lyrics de ces musiques. C'est d'ailleurs ça qui sauve de l'addiction: tu en écoutes en album ou comme moi en mixes: DJ Jeff R, DJ Master Saïd, Mr. Bigg (tous sur SoundCloud) ou bien sur The Session WorldWide (sur SoundCloud aussi ils ont une page), tu écoutes les lyrics, le groove, les beats, et tu finis par te dire que finalement non ça ne te correspond vraiment pas!

Pour paraphraser une lyric je dirais «last night a DJ saved my mind»: «la nuit dernière un DJ a sauvé mon mental».

Et si tu persévère malgré tout à sortir avec ce couteau, tu perdras goût à la musique, aussi bien l'écoute (ça m'est arrivé une semaine durant!) que la création, de facto.

Bref, soundboy, «Play with Music, Don't with Knife», «joue avec la musique pas avec le couteau»...

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Town Ground anc. Igor Gorovitch
  • : Créations électroniques d'un dissident du numérique bien intégré. Musique style 90's et (un peu) programmation style années 1980 (80's). Les eighties au cœur.
  • Contact

Recherche