Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 octobre 2013 3 16 /10 /octobre /2013 00:59

Marrant le gars anar vu au café... Avançant à grands pas du genre "si tu me regarde faire, j'te casse la gueule" du genre de ceux qui n'ont connu que les bases du WT (en effet lorsqu'un Maître de WT repère dans son groupe un gars qui serait capable d'utiliser son Art à des fins politiques, contre ceux qui ne pensent pas comme lui ou encore contre la police, ledit Maître l'isole dans le groupe des débutants et l'y laisse jusqu'à ce qu'il se lasse d'avancer les bras et quitte le Dojo étant sûr de tout connaître dudit WT). Se resserrant le serre-tête à la kamikaze s'apprêtant à commettre un acte on ne peut plus dangereux, et soudainement attaquant tel un féroce pirate... le poteau pour y coller un autocollant!

 

Bref ça m'a sufisamment intrigué pour que j'aille le lire cet autocollant. Dommage que je n'avais pas mon gsm qui prend accessoirement des photos avec moi. Ca disait "je-suis-libre @ www.la-vie.conne". Bon niveau décodage c'est assez facile à comprendre, enfin si l'on oublie les règles de sémantiques: les usagers du web ne sont pas libres, ils se croyent libres, et en plus ils sont cons.

 

Merci pour eux. Le tout réalisé sur... ordi! Mort de rire, MDR!!!

 

Mais comme on le sait, lorsqu'on se limite à un slogan, surtout s'il est agressif, on perd plus de 99% (nonante-neuf pourcents) du message que l'on voulait faire initialement passer.

 

Car niveau sémantique c'est assez brumeux un tel autocollant. En effet, en informatique le @ désigne en gros le vocable "à", il présède une réponse que l'on fait "à quelqu'un", "@quelqu'un". Ensuite ça donne quoi "la-vie point conne" en français actuel? Ben tout simplement "la-vie pas conne"... LOL

 

Donc j'en déduis un message absolument inverse à celui voulu: sur le www (le World Wide Web) je suis libre à la vie pas conne...

 

Mais bon.

 

Non, honnêtement, en plus réalisé sur un ordinateur, un message tel qu'a voulu le faire passer cet anar improvisé relève non de la contestation mais bien plutôt du complexe de supériorité. Complexe de supériorité que l'on retrouve à l'extrême-gauche surtout et qui est sans doute dû à un détournement de sens du mot "aliéné" utilisé par Marx et devenant "aliéné mental" s'appliquant à l'ensemble du "prolétariat", du "Peuple" quoi.

 

Mais bon, en soi, l'internet ni ne rend libre ni ne rend soumis. Il est juste un espace global, mondial, où se diffusent à travers le monde entier des idées d'où qu'elles proviennent.

 

Ce qu'on peut reprocher au net, c'est uniquement que souvent on y trouve uniquement ce que l'on veut bien chercher. Une sorte de confirmation et d'amélioration de ce que l'on pensait déjà savoir. A part sur quelques sites tels Wikipédia, les journaux, les radios, bref les sites de média généralistes.

 

Et de fait, les blogs et espaces webs (vidéos, photos, commentaires, tweets, facebook'spaces) les plus consultés appartiennent à des gens qui occupent déjà le terrain en dehors du web: à la télé, la radio, les magazines, les journaux.

 

Et dans tout ce bruit, il est très rare que monsieur Dupont réussisse à se faire entendre. Donc ce n'est finalement qu'un espace ressemblant tout-à-fait à l'espace public concret, réel. On y est ni moins libre, ni plus libre.

 

En tous les cas il permet de découvrir, pour ceux qui veulent bien se donner la peine de chercher, des choses des idées des musiques des faits venant des coins les plus reculés de la planète. Ce qui est déjà une grande avancée en soi.

 

Mais critiquer le web par pur principe, par pure haine de la technologie, relève du nihilisme d'un complexé de la supériorité.

 

Je sais que vous allez me dire que moi, espèce de petit con, je ne prive pas de critiquer les smartphones et les tablettes. Oui, da, mais j'argumente et ce n'est pas par principe.

 

Je pourrais facilement acquérir un smartphone neuf de dernière génération Androïd pour seulement 50 € ou 69 € maximum. C'est un prix que je sais mettre. Mais pour un smartphone franchement je n'en ai pas envie non pas par principe mais tout simplement car je n'en trouverai pas l'utilité.

 

J'ai déjà expliqué ici pourquoi c'est peu utile (cf.  Smartphones et Tablettes, un vrai progrès ou du bluff?).

 

Par ailleurs oui, je me suis publiquement (je veux dire dans l'espace public réel) moqué de ceux qui scannaient des QR-Codes avec leurs gadgets. C'était un papier collé au papier collant contenant la phrase suivante: "Académie Urbaine propose des corus de néerlandais et de philosophie à 0 €! Ceci n'est pas une publicité. Wat is dat?", précédée d'un QR-Code qui une fois scanné donnait la phrase suivante "Dit is een reclame niet! lol..." qui en néerlandais veut dire "ceci n'est pas une publicité".

 

Bon c'est pas agressif, c'est marrant, je m'y moque un peu de moi-même.

 

Si ça vous intéresse trouvez le fichier ici: http://sdrv.ms/GXjmkd il est au format RTF, donc supporté tant par les PC Windows que par les Mac OS...

 

Enfin bref.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Town Ground anc. Igor Gorovitch
  • : Créations électroniques d'un dissident du numérique bien intégré. Musique style 90's et (un peu) programmation style années 1980 (80's). Les eighties au cœur.
  • Contact

Recherche