Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 octobre 2013 6 19 /10 /octobre /2013 19:33

Je dédicaçai quelques uns de mes morceaux à une fille et dernièrement je disais d'elle qu'elle faisait assez philosophe-philologue-auteure Paris Rive-Gauche (cf.  Ange Eflique...), et finalement je l'ai revue ce Jeudi et elle est bien à la hauteur de ces fameux fantômes qui hantent Saint-Germain-des-Prés et en sont l'âme. Evidemment, comme toujours, j'ai oublié de lui demander son prénom, mais qu'importe le plus intéressant a été la discussion, sinon le cours (carrément) qu'elle m'a donné.

 

C'est parti de l'économie pour en arriver aux problèmes de civilisations: quand elles grandissent et que se passe-t-il quand elles entrent en période de ce que je lui avais nommé "extinction" ou "disparition" mais qu'en fait je voulais désigner comme étant la "décadence".

 

Elle m'a fait remarquer que dans les Empires Grecs et Romains, le dieu le plus important du Panthéon était celui de la guerre. Pourquoi, fit-elle remarquer, alors que ces civilisations étaient loin d'être idiotes? Et elle avança la théorie que pendant que deux civilisations se faisaient la guerre ou étaient en compétition, elles étaient obligées d'améliorer leur civilisation, d'en tirer tout son parti.

 

Ce n'est pas bête et à y repenser nous avons au moins un exemple assez récent où des tensions exacerbées entre deux civilisations ont abouties à leur croissance, certes pour le pire parfois mais aussi pour le meilleur.

 

Je veux parler de l'affrontement entre Bloc de l'Ouest et Bloc de l'Est, ou pour parler plus franchement entre USA et URSS.

 

Bien évidemment on a connu le pire: la mise sous sommeil de la démocratie via Mc Carthy et la CIA aux USA, via le KGB en URSS. L'intensification du programme nucléaire militaire. Etc.

 

Mais on a aussi connu le meilleur. Que dire de deux civilisations, qui s'affrontant, sont passées en à peine 15 ans du premier satellite (le Spoutnik soviétique) au premiers hommes sur la Lune?

 

Depuis qu'il n'y a plus d'affrontement entre USA et URSS, on est bien forcé de reconnaître que l'effort d'amélioration civilisationnelle a été quasiment stoppé. On a abandonné la Lune alors qu'elle pourrait servir de parfaite rampe de lancement vers des explorations robotisées ou même humaines vers les autres planètes du Système Solaire et vers la et bles Galaxies de notre Univers, ou même, pour être moins ambitieux, de plateforme de stations d'observations (principalement sur la "face cachée").

 

Puis il n'y a pas eu que ce concours à la Conquête de l'Espace. Il y a eu toutes les avancées technologiques en matière informatiques (dont l'internet) qui sont le fruit direct des efforts militaires liés à la Guerre Froide et de la collaboration forcée entre militaires et universités aux USA.

 

Mais enfin, faut-il donc toujours un conflit pour en arriver là? Il y a au moins un exemple où c'est la collaboration de plusieurs civilisations différentes vivant sur le même territoire qui a renforcé et amélioré chacune de ces civilisations à des degrés divers et dans des sens différents.

 

C'est l'exemple de l'Andalousie Musulmane. Sous l'Andalousie Musulmane chacun était libre de conserver sa propre religion et pouvait parfaitement l'afficher en public. Et qui plus est, on coopérait ensemble.

 

Tant et si bien que Chrétiens, Juifs et Musulmans travaillèrent ensemble dans au moins deux domaines qui nous sont parvenus de nos jours: les mathématiques et la philosophie tant grecque que romaine.

 

Sans cette période de l'Andalousie musulmane, point de période de la Renaissance, donc point de Léonard de Vinci pour le christianisme; puis point d'humanisme, puis point de Lumières, puis point de civilisation moderne telle que nous la connaissons aujourd'hui.

 

Par ailleurs on notera que, particulièrement pour la civilisation Juive, ce fut durant l'Andalousie Musulmane que fut codifié le Zohar, source de la Cabale.

 

Et nous sommes bien forcés aujourd'hui de constater que malgré la présence de nombreux étrangers venant de civilisations diverses sur nos sols, l'Europe n'est en rien du tout une nouvelle andalousie et ce pour une raison simple: comme je le notais lors de l'Andalousie Musulmane on pôuvait afficher sa religion où que ce soit, sa culture donc, sans que cela pose problème.

 

De nos jours en Europe il y a une tendance à la négation de la différence. On doit s'intégrer voire être assimilé. Cette acculturation qui a tendance à se mondialiser pourrait être la source même de la décadence de l'ensemble civilisationnel mondial humain et, finalement, de son retour en arrière jusqu'à sa disparition.

 

Il suffit de regarder l'Eurovision de la chanson. Lorsque vous avez des groupes provenant de divers pays d'Europe qui tous produisent le même style de musique, à savoir de la Dance anglo-saxonne, on peut franchement se dire qu'il y a une grosse perte civilisationnelle en Europe.

 

Enfin bref... Pépin bien sûr!

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Town Ground anc. Igor Gorovitch
  • : Créations électroniques d'un dissident du numérique bien intégré. Musique style 90's et (un peu) programmation style années 1980 (80's). Les eighties au cœur.
  • Contact

Recherche