Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 novembre 2019 3 27 /11 /novembre /2019 01:11
Base victime d'un piratage ce mardi 26 Novembre?

   Pourquoi Base cherche-t-il à cacher l'évidence qu'elle déclarait par ailleurs vers 18h00 au groupe de presse "La Libre Belgique" pour quelques heures plus tard parler d'une «erreur interne».

   Voici les éléments qui permettent d'accréditer la thèse d'un piratage, sans savoir néanmoins si cela provient de l'intérieur de l'entreprise de télécommunications (genre un technicien informatique à qui on a annoncé le licenciement) ou du pur extérieur.

   Pour ma part tout a débuté par la lecture d'un SMS reçu du numéro +32 487 00 18 20 m'annonçant un dépassement de mon usage du forfait 4G à l'international de mon maximum autorisé de 20€. Et demandait l'envoi d'un SMS au 8581 pour continuer à bénéficier du roaming.

   Outre que mon maximum autorisé est inférieur à 20€, que je suis bel et bien en Belgique et non à l'étranger il y a quelques détails qui posent questions.

1. Le numéro abrégé 8581, comme tous les numéros abrégés ne sont pas disponibles depuis l'étranger mais seulement en Belgique. Or ne suis-je pas censé me trouver à l'étranger selon ce SMS?

2. Les numéros de services d'envoi de SMS Base, même vers m'étranger, sont de type soit 19xx soit 19xxx. Les numéros de services non-abrégés de Base commencent par +32 486 et sont normalement de type +32 486 19 19 xx.

3. Les numéros de réception de SMS abrégés sont de types 19xx pour Base mais je le rappelle ne fonctionnent pas depuis en dehors de la Belgique.

   Ce qui pose question est que le service 4G s'est bien mis à arrêté de fonctionner pour les utilisateurs Base (la plupart d'entre-eux car tout le monde n'a pas été touché). Le SMS contenait-il un message dit "push" qui reconfigure automatiquement les paramètres Réseaux Internet/MMS du smartphone? Je n'en sais rien.

   Évidemment mon réflexe a été de contacter le service clientèle d'abord par téléphone puis sur leur site internet tant via ordinateur qu'application mais cela resta manifestement inutile: ils étaient débordés et toute connexion était donc rendue impossible.

   C'est dire si le problème a été d'ampleur.

   Mais je reste sur ma question: pourquoi cacher un problème de piratage (ce qui permettrait à chacun d'avoir le réflexe de changer son mot de passe d'espace-client) en le faisant passer pour un problème technique interne (ce qui fait que l'opérateur mobile paraît peu sérieux)?

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Town Ground anc. Igor Gorovitch
  • : Créations électroniques d'un dissident du numérique bien intégré. Musique style 90's et (un peu) programmation style années 1980 (80's). Les eighties au cœur.
  • Contact

Recherche