Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 novembre 2012 6 24 /11 /novembre /2012 05:59

Il y a un mois environ, dans "La Libre Entreprises", supplément hebdomadaire de la Libre Belgique, un acteur financier conseillait d'investir dans une entreprise pharmaceutique allopathique (donc classique) connue au motif qu'ils disposaient d'un bon pipeline.

 

Tout d'abord, si vous voulez vous faire beaucoup de fric et rapidement, investissez plutôt dans une entreprise pharmaceutique homéopathique (même si les patrons sont les mêmes, et que seul le nom des entreprises changent): soyez branchés bordel de merde, soyez mode!

 

Ensuite que signifie le terme énigmatique de "pipeline" en économie, d'abord inventé pour le secteur pharmaceutique puis généralisé aux autres secteurs d'activité?

 

Cela vient du pipeline pétrolier ou gazier: un tuyau pompant une source, l'acheminant jusqu'à son lieu de traitement puis de vente.

 

C'est donc le secteur "recherche et développement" d'une entreprise; ici l'entreprise pharmaceutique.

 

Et là je rigole doucement... Un "bon pipeline" vraiment? Je regarde assidûment les informations à la télévision et remarque que tout ce qui est recherche concernant la santé ne provient jamais des entreprises pharmaceutiques mais uniquement du monde universitaire! De ce miracle du chien paralysé ayant retrouvé l'usage de ses pattes, aux développement de nouveaux traitements anticancéreux, au SIDA.

 

Tout provient des unifs rien du pharmaceutique qui se contente de racheter à bas prix les découvertes des universités pour les commercialiser à haut prix!

 

Même le mythe des entreprises pharmaceutiques inventant chaque année un nouveau vaccin contre la grippe est faux: c'est l'Institut Pasteur qui les développe chaque année, le pharmaceutique se contentant de racheter puis vendre.

 

Le seul pipeline existant réellement est celui qui consiste à revoir d'anciens médicaments par modification de combinaisons de molécules et d'adjuvants (ce qui sert d'enveloppe aux molécules pour par exemple leur donner tel ou tel goût ou leur permettre de tenir sous forme de comprimés).

 

Et pas toujours dans le sens du progrès.

 

Ainsi, alors que dès début 1990 le magazine Science & Vie mettait en avant l'implication de l'alluminium dans la maladie d'Alzheimer, tous les médicaments psychotropes en contiennent désormais, du simple anti-stress au anti-schizophréniques en passant par les anti-dépresseurs!

 

Pourtant si ces entreprises sont censées avori "un bon pipeline" elles auraient déjà depuis 20 ans rechercher un adjuvant autre que l'huile alluminique qui n'a aucune fonction psychique autre que de provoquer l'alzheimer...

 

Bref on pompe dans la recherche publique et universitaire et en plus on vend des produits empoisonnés!

 

C'est ça un "bon" pipeline en phartmaceutique?

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Town Ground anc. Igor Gorovitch
  • : Créations électroniques d'un dissident du numérique bien intégré. Musique style 90's et (un peu) programmation style années 1980 (80's). Les eighties au cœur.
  • Contact

Recherche