Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 mai 2014 4 15 /05 /mai /2014 02:27

J'ai dernièrement fait une découverte d'un incroyable rock indé féminin. Certes il y a le son, mais il y a aussi le texte qui correspond assez à ma tendance "à fleur de peau" que je laisse découvrir dans "Romantic Dark Love" (l'un de mes morceaux dédicacés); quelque chose d'une petite touche de grunge propre.

Enfin pour moi c'est un OVNI Rock indescriptible, mieux vaut écouter. Humour et Amour au rendez-vous...

Vraiment si vous achetez l'album complet, le prix de 1 US$/morceaux soit 9 US$ est le minimum; on ne peut aller en-dessous (en plus c'est le standard iTunes même si cela ne s'achète pas sur iTune mais sur BandCamp) sans déshonorer cet artiste!

Partager cet article
Repost0
15 mai 2014 4 15 /05 /mai /2014 01:51

Ces derniers temps je sors surtout des morceaux un peu jazzy. Cela semble devenu la seule chose que je sache encore faire!

Alors le premier est assez bizarre: en effet je m'étais mis en tête de rendre hommage au patron de mon bar préféré et le seul bar que je fréquente encore (jusqu'à présent), José, un portugais malheureusement emporté par une crise cardiaque (un infractus pour être plus précis) alors qu'il n'avait que 49 ans et ne fumait jamais. Or, en repensant à lui je ne peux que me remémorer des moments heureux, joyeux, "alegre". Je me suis bien dit que pour une mort la musique était trop joyeuse, mais je me suis dit aussi que d'une part c'est l'image qu'on doit garder de lui et que d'autre part il est certainement au Paradis. D'autant que si lui n'y est pas alors que dire de mon destin personnel après la mort?

Bref, un mort, un morceau joyeux! Mais je le redis: c'est l'image que pour être fidèle à sa mémoire il faut garder de lui; celle d'un gars joyeux et généreux et pas celle d'un cadavre. Bref "Eternal Horas":

Mais encore plus bizarrement, à peine quelques jours plus tard, voulant cette fois strictement "jouer" avec le synthé de mon logiciel et entourer ce jeu de sons, voilà-t-y pas que je commets quelque chose d'extrêmement triste, tellement triste qu'à la fin (si si, si vous écoutez vous allez voir) ça en devient joyeux! Là c'est le seul morceau qui n'est pas Jazz du tout. C'était sans doute un contre-coup, mais franchement vu que je ne pensait pas du tout à José je ne vois vraiment pas comment quelque chose de si triste a pu sortir de mon ordi.

Bon, après ces deux morceaux liés, dont le premier est Chillout/Jazzy et le second plutôt expérimental; voici maintenant du pur Jazz électro.

Le premier, "He is the King", "Il est Le Roi", est inspiré par Louis Armstrong et son "You Rascal You" ainsi que par "Vieille Canaille" qui est la reprise par Serge Gainsbourg et Eddy. C'est dans le pur humour jazzy/funky même si je trouve que le texte n'est pas très développé: j'aurais pu faire mieux, ou du moins j'aurais dû faire mieux.

Le second "Acid Orpheus" est un remix d'un morceau de Grant Green, un guitariste de Modern Jazz très connu par les fans d'Acid Jazz, mais qui officiait quand même dans les années 1970...

Le troisième et le quatrième, un peu plus en cadence, un peu plus dansants, sont ce que je qualifierait du "Modern Acid Jazz", de l'Acid Jazz moderne. A noter que bien qu'ayant un BPM plus faible, le dernier est plus emballant que le troisième, qui le reste encore néanmoins...


Partager cet article
Repost0
13 avril 2014 7 13 /04 /avril /2014 23:56

Bon ben puisque personne n'a laissé de réponse ni par mail ni par commentaire, le défi lancé (voir article précédent) prend fin.

Voici donc l'article contenu dans le fichier codé TEXTE1.COD:

--------------------------------------------------

Dernièrement a été révélé une "faille" dans les sites sécurisés (https) utilisant le logiciel OpenSSL. Cette faille daterait d'il y a deux ans et aurait été découverte la nuit du lundi 7 avril au mardi 8 avril 2014.

 

En fait, et au sû des révélations Snowden, on peut légitimement se dire que rien n'est définitivement caché sur le web. Car il faut savoir comment et par qui a été construit l'Internet. L'Internet d'avant son accès au grand public, de l'époque où il était à usage strictement universitaro-militaire et servait à faire coopérer universités américaines (secteurs recherches) et armées, a été conçu par de drôles de jeunes étudiants ou diplômés en informatique.

 

Des rescapés de '69, coutumiers du LSD, et rêvant avant tout d'une paix globale dans un village global. D'ailleurs on dit bien à propos du web qu'il s'agit d'un "village global" et non d'un "monde global" ou d'une "planète globale". Et qu'est-ce que ça induit? Dans un village tout le monde connaît tout le monde; il y est difficile de garder ses secrets. Et justement si on ne sait garder, si les Etats-Nations ne savent garder des secrets, comment pourraient-ils continuer à se faire la guerre? D'où le résultat espéré: la Paix Mondiale!

 

Ces geeks qui servaient ainsi l'Amérique par la construction d'un réseau informatique servaient en fait leurs rêves et se préparaient déjà à devenir les pirates de demain (d'aujourd'hui donc). C'est dans cette optique qu'ils programmèrent les protocoles du net.

 

Lorsque l'Internet devint un lieu accessible à tous, il fallu créer les protocoles de sécurisations. Les "vieux" de la génération LSD et Rock'n'Roll se joignirent aux nouveaux geeks de la génération Ecstasy et House. Mais le but commun: l'établissement d'une paix mondiale dans un monde devenu petit village, n'avait pas changé.

 

Pour les habitués de la littérature informatique, on sait et on a lu les récits des pionniers qui rigolent encore d'avoir introduits sciemment de multiples failles dans les réseaux du web. Et personne n'en est à l'abri; finalement tout dépend de la plus ou moins grande honnêteté du pirate qui tombe sur vos infos personnelles. S'il le fait dans une volonté destructrice (personnelle, politique, gouvernementale) ou par simple sport ou pour des intérêts tels que finalement bien peu de gens sont concernés même si ils savent avoir accès à leurs données.

 

Personnellement je m'étonne de la réaction de Julien Assange face aux révélations sur les pratiques de la NSA. Après tout n'est-ce pas le monde rêvé par les Anonymous? Ils se sont toujours déclarés être pour une forme de Cloud mondial, que tout ce que quelqu'un a sur son ordi soit consultable par tout un chacun dans le monde.

 

A la surveillance de chacun par tous je préfère personnellement la surveillance exercée par quelques uns dépendant d'élus de la Nation.

Partager cet article
Repost0
11 avril 2014 5 11 /04 /avril /2014 01:30

Je replace ici un article concernant mon petit utilitaire CODEC de codage et décodage de textes.

Le lien vers celui-ci est: http://1drv.ms/1eurS3Z.

J'y ai ajouté un petit défi: un texte codé TEXTE1.COD qui sera l'un de mes prochains articles ici. Pour ceux qui auraient réussi à le décoder, merci de me faire parvenir grâce au lien "contact" le contenu du texte (grâce à copier-coller dans le mail) ou à tout le moins la phrase code utilisée.

Défi lancé et valable jusqu'à dimanche 13 avril 2014 minuit heure Paris-Bruxelles.

Sinon perso ce n'est qu'un petit gadget, si vous voulez vraiment trouver un bon utilitaire de codage de fichiers (tous types de fichiers), rendez-vous sur www.developpez.com et son lien "télécharger" qui propose divers logiciels bien mieux foutus et bien plus professionnels...

Néanmoins quelques réserves quant à ces outils pro proposés... Mais j'y reviendrai.

Partager cet article
Repost0
1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 03:09

Regarder, sentir, goûter, parler, écouter, embrasser, lécher, toucher, et tant d'autres activités sensuelles inspirant cet électro-rock instrumental fusion, un peu house...


Partager cet article
Repost0
13 mars 2014 4 13 /03 /mars /2014 08:00

Bon ce n'est pas parce que je relativise les écoutes et la surveillance de la NSA, après tout Pirates et Corsaires ont les mêmes pratiques et qu'importe leurs patrons respectifs, que néanmoins je ne pense pas à ceux qui voudraient un minimum de sécurité dans leurs échanges.

Voici donc un utilitaire fonctionnant jusqu'à Windows 7 nommé CoDec et permettant le codage et décodage d'un fichier, principalement texte.

Il est important de noter que pour une sécurité parfaite il convient de n'utiliser que des fichiers textes .TXT, qu'ils soient créés via le bloc-note, via WordPad ou via Word (Office), ils doivent être enregistrés au format .TXT avant d'être codés puis envoyés.

En effet, les fichiers .DOC .RTF ou .PDF contiennent des "balises" ou des "indications de format" qui font que plus des 200 premiers octets de n'importe quels contenus aussi différents soient-ils sont identiques. Il serait donc facile par comparaison entre votre fichier codé et un fichier non codé de l'un de ces formats de découvrir le code (la "phrase-code") utilisé et donc, de facto, le contenu que vous avez envoyé.

Bref pour télécharger l'utilitaire en format .exe directement exécutable cliquez ici... Attention le fichier est compressé en .zip et nécessite une décompression car il comporte deux fichiers utiles à l'exécution de l'utilitaire...

Partager cet article
Repost0
10 mars 2014 1 10 /03 /mars /2014 03:41

On nous l'a dit et redit, on nous a relancé par voie de mails: "ce 8 avril 2014 le système d'exploitation Windows XP ne sera plus mis à jour" et cela entraînera "des risques pour votre ordinateur"...

On voit bien là l'apple-isation de Microsoft. Il faut dire que Microsoft n'est pas la seule responsable: elle a produit des systèmes d'exploitations performants qui fonctionnent encore avec de "vieilles machines", d'abord le XP il y a 12 ans, ensuite le Windows 7 il y a à peine deux ou trois ans.

Et c'est bien ça le problème, non de Microsoft qui par là faisait preuve d'excellence, mais des constructeurs de hardwares, d'ordinateurs, d'écrans, etc.

En effet avec le XP et le 7, la majorité des entreprises (les plus gros utilisateurs) n'avaient pas à renouveler leur parc informatique ou alors seulement de temps en temps tous les 4 à 6 ans si vraiment cela s'avérait nécessaire. Vous imaginez? Quelle catastrophe pour Intel, Dell, HP, IBM et les autres...

Bref il fallait absolument pousser Microsoft à abandonner tant le XP qui ne sera plus mis à jour, que le 7 qui lui ne sera à la même date plus mis en vente! Et donc obliger les utilisateurs à acheter le Windows 8 qui lui ne peut en aucun cas fonctionner sur de "vieilles machines d'occase ou poussiéreuses".

Le but recherché n'est pas tant l'achat du 8, que l'achat de nouveau matériel.

Mais qu'importe!

Vous n'en avez pas les moyens? Moi non plus. Mais rassurez-vous votre matériel sur XP ou 7 ne cours aucun risque. Ce n'est pas moi qui l'invente, c'est écrit dans une revue de presse informatique du site www.developpez.com destiné à des professionnel de l'informatique et surtout de la programmation.

Ils relèvent que Windows XP compte entre 50 et 60 failles de sécurité, le Vista et le 7 entre 80 et 95 quant au Windows 8... jusqu'à 140!!!

Alors franchement si vous avez un bon anti-virus, je ne vois pas ce qui pourraît arriver à votre ordinateur ni à vos données personnelles surtout si vous fonctionnez avec un système d'exploitation (XP ou 7) ayant moins de failles que le fameux Windows 8...

Question de logique.

Non l'obsolescence programmée risque bien de ne pas fonctionner ce coup-ci et en cause les coûts générés par l'éventuel remplacement de l'ensemble d'un parc informatique d'une entreprise à l'échelle mondiale. Il sera bien moins cher d'engager un à deux voire trois informaticiens par centre administratif de l'entreprise que de tout changer... Sans compter la formation nécessaire pour former le nouveau personnel à l'usage du Windows 8 et sans compter LA TOTALE INUTILITE AU TRAVAIL de Windows 8!

En effet, ce 8 est je dirais "orienté réseaux sociaux" bien plus que "orienté travail". En quoi un ingénieur, un comptable, un médecin, etc., des pros quoi, auraient besoin d'avoir un système d'exploitation "orienté réseaux sociaux"? Pour publier sur Twitter et Facebook les notes du secteur recherche et développement, la comptabilité de l'entreprise, le dossier de ses patients?

Ridicule on le voit!

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Town Ground anc. Igor Gorovitch
  • : Créations électroniques d'un dissident du numérique bien intégré. Musique style 90's et (un peu) programmation style années 1980 (80's). Les eighties au cœur.
  • Contact

Recherche