Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 janvier 2016 3 27 /01 /janvier /2016 07:22

Si l’on tente de calculer le nombre de DJs (cela inclus également les MC) qu’il existe tout autour de la planète, et si on réfléchit bien, on pourrait être surpris par leur grand nombre.

Même si les 7 milliards d’individus vivant sur Terre n’ont pas tous accès aux boîtes de nuit, il n’y a pas que les DJs de boîte de nuit qui comptent. Et ensuite il y a des nightclubs dans les lieux les plus improbables : la très musulmane Dubaï, mais aussi des pays qualifiés de « pauvres » où les nightclubs ne sont pas faits que pour les touristes tel Abidjan.

Certes tous les nightclubs ne sont pas forcément « à DJs », il en existe de nombreux qui sont « à orchestres » ou « à groupes ». Mais cela est compensé par le fait qu’il existe de nombreux bars à travers le monde où des DJs travaillent. Donc il n’y a pas que les nightclubs.

Si j’ajoute à cela tous les DJs, souvent très jeunes, parfois beaucoup moins jeunes, qui œuvrent uniquement sur des radios FM/étudiantes/alternatives ou même web radios (et Dieu sait s’il existe un nombre énorme de radios de ce type à travers le monde), rapportés aux 7 milliards d’individus le nombre de 60 millions de DJs devient abordable, possible, probable.

Il devient certain si l’on sait que par exemple à Tel Aviv un jeune entre 16 et 28 ans sur dix en moyenne se livre chez lui à des activités de DJ. À tel d’ailleurs que à Tel Aviv quand des jeunes aiment la musique électro ils ne vont pas en boîte, les boîtes électros sont surtout faites pour les touristes, mais se rassemblent à huit ou neuf chez un copain qui a du matos de DJ.

Cela ne doit certainement pas être le cas qu’à Tel Aviv et j’ai vu des documentaires où l’on parlait de la jeunesse et de la musique dans les pays arabes (Tunisie et Palestine principalement) ; là aussi des regroupements en plein air d’une quinzaine à une trentaine de jeunes animés par des DJs s’observent.

Ajoutons à cela les différents styles de musique pouvant être mixés ou présentés dans des DJ-sets ainsi que les multiples types de matériel pouvant être utilisés (platines vinyles, platines CD, platines numériques, mais aussi platines virtuelles sur ordinateur et, enfin, pour la techno, les inévitables boîtes à rythmes) et observons le nombre d’utilisateurs actifs de plateformes telles SoundCloud, MixCloud, Podomatic, podcasts d’iTunes, et j’en passe, alors oui le nombre de 60 millions parait être un minimum.

Bref on a au minimum 60 millions de DJs à travers le monde et ce chiffre pourrait s’élever à 120 millions mais là je n’y crois pas car il existe trop de logiciels d’auto-mixage que l’on laisse tourner tout seul avec sa bibliothèque de musiques pour que ce nombre soit je pense atteint...

Donc entre 60 et 120 millions de DJs tout autour du monde !

Partager cet article

Repost0
21 janvier 2016 4 21 /01 /janvier /2016 04:39

Je présente ici une sélection de trois remixes, bootlegs, mashup's. Peut-être d'autres viendront s'y ajouter mais perso je suis pas vraiment au top pour ça.

C'est que c'est pas si facile de prendre un morceau hors électro et d'en faire un titre électro. Il ne suffit pas d'y ajouter une boîte-à-rythmes, c'est bien plus compliqué. En fait là je les ai faits, pour les trois dont un seul (le second) est à base de titres purs house musics, sur mon logiciel de DJing, de mixage. Normalement j'aurais dû utiliser un tout autre logiciel, dont je dispose, mais alors cela aurait été des heures et des heures de travail. Ici, à peine deux heures pour le premier déjà présenté (celui de Dan Ar Braz donnant "Celtik Natal"), un quart d'heure pour le second (normal dans "Funk vs Protocols" tout était déjà électro) et de nouveau plusieurs heures et plusieurs essais afin de terminer le troisième.

Le troisième, parlons-en. Il s'agit d'une version électro de la Walkyrie de Wagner. Je me dis souvent que je devrais la recommencer avec d'autres effets sur la Walkyrie pour rendre celle-ci avec un son plus trituré. Mais bon hein.

Et pour les ignorants, non Wagner n'est pas le compositeur de Hitler. Hitler aimait peut-être écouter du Wagner, mais il aimait aussi les chats et les animaux en général, le bouddhisme, Nietzsche pourtant personne ne pense à assimiler le philosophe Nietzsche ou la religion bouddhiste avec le nazisme. Wagner est mort en 1883, Hitler est né en 1889, six ans après le décès du compositeur donc.

Je dis ça parce que j'ai déjà entendu beaucoup trop de crétins assimiler Wagner, et principalement sa Walkyrie, aux marches SS.

Donc voici:

 

Partager cet article

Repost0
14 janvier 2016 4 14 /01 /janvier /2016 02:27

Le 10 janvier 2016 je réalisai mon premier mix de housemusic, un mix effectué avec une nouvelle technique (pour moi).

2016 Began' un jeu de mot entre «2016 began» (2016 a commencé) et «2016 be gang» (pas besoin de traduire).

C'est aussi la première fois que je mets un son en vidéo (enfin la seconde fois, mais la première fois ça va pas), mais inutilement: pas de photos de femmes à poils.

Donc en premier la version vidéo ensuite la version son sans image.

 

Partager cet article

Repost0
28 décembre 2015 1 28 /12 /décembre /2015 01:28

Bon ben j'oubliais presque que j'avais il y a quelques semaines réalisé un mix House, un peu progressive, un peu électro et un peu classique. EDM mix come back, mais pour les fêtes préférez le Holy House #11.

Bref The Holy House #12:

 

Partager cet article

Repost0
27 décembre 2015 7 27 /12 /décembre /2015 00:29

« Tinder » est décrit comme une plateforme de rencontre. Drôles de rencontres en vérité. Mais commençons par le début. Un jour, un gars me dit qu’il y a moyen de trouver facilement une petite-copine via internet. Perso, ayant déjà essayé sur des sites réputés « sérieux », j’en avais toutes les raisons de douter.

Il me sort « en six mois j’en ai baisé dix ». Ce sur quoi je lui réponds que si c’est pour ça, va gare du Nord ça reviendra moins cher. C’est gratuit qu’il me dit. Bon une plateforme gratuite, totalement gratuite, il y en a pas mille. Une plateforme gratuite où les filles te demandent pas d’envoyer tel code par SMS à tel numéro, il n’y en a qu’une à ma connaissance : Tinder !

Donc, lentement, l’idée se fait dans mon cerveau d’installer l’application Tinder sur mon smartphone, et finalement dans la série « j’ai testé pour vous » voici donc Tinder.

D’abord sur le gars-là plus haut, il s’en est tiré dix en six mois et aucune n’est revenue le faire chier chez lui : c’est donc avouer que c’est un mauvais coup, surtout connaissant ses goûts : de grosses (vraiment des grosses) salopes cherchant à combler un manque affectif en donnant leur cul au premier venu. Ensuite, et ça aura toute son importance plus loin, bien que chômeur et travaillant occasionnellement au noir, ce gars ne paie pas de loyer : son père est proprio !

Alors il y a des gars qui cherchent du cul, c’est sûr. Mais, comme je le disais, ça coûte moins cher gare du Nord... Parce que des nanas qui cherchent de l’affectif, dans ma tranche d’âge (je viens d’avoir 38 ans il y a deux jours), c’est dur, il y en a-t-il seulement une ? En général les femmes de nos jours se contentent, par un effet de déplacement de l’amour conjugal vers l’amour maternel, de l’affectif que leur apporte leurs enfants ; voire leur chien...

Trouver des femmes obsédées du cul alors ? Ben je dirais que depuis l’apparition des sex toys (jouets érotiques) dérivés des vibromasseurs, un truc à piles leur apporte de facto plus de plaisir qu’un pénis fut-il de 30 cm de long et de 5 cm de diamètre. Car même un tel pénis, surtout un tel pénis, ne vibre pas, lui !

Mais le fait est qu’un vibromasseur ou un sex toy plus développé ne répond pas à la question suivante posée un 25 décembre : « y a-t-il quelqu’un qui voudrait sortir avec moi pour danser ou aller boire un coup ? ». Traduisez cela ainsi : « putain on est la fin du mois, j’ai plus de fric, il me faut trouver un, mec qui me paye la discothèque » !

Ah oui, le sex toy ça fait du bien sexuellement, plus qu’un homme, les enfants et le chien c’est très affectueux, souvent plus qu’un homme, mais tout ça ça paie pas le resto, le bar, la discothèque, les voyages, les cadeaux et tout le reste.

Je crois que là tout est dit !

Bref j'en ai tiré deux slams, le premier lucide, le second inspiré par l'alcool donc me laissant rêver comme vous pourrez le constater...

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Town Ground anc. Igor Gorovitch
  • : Créations électroniques d'un dissident du numérique bien intégré. Musique style 90's et (un peu) programmation style années 1980 (80's). Les eighties au cœur.
  • Contact

Recherche